• Lola Uchiha

    Lola

    Lola Uchiha

    Naissance : 

    Genre : ♀

    Age : 13 (Partie I), 17 (Partie II)

    Taille : 145 cm (Partie I), 157 cm (Partie II)

    Poids : 33 kg (Partie I), 41 kg (Partie II)

    Groupe sanguin : A

    Affiliation : Konoha, Akatsuki

    Équipe : 4 (anciennement)

    Clan : Uchiha

    Famille :

    Nature Chakra : Doton, Suiton, Katon, Raiton

  • Bon, j'espère que vous allez aimé... En vrai, j'ai vraiment tout raccourcit et on a l'impression que tout va vite (surtout la fin). C'est le cas x) J'avais juste la grosse flemme de faire de beaux paragraphes bien détaillés. Bref, je vous laisse lire du coup~

     

     

    Uchiwa Madara eut une conquête autrefois. Personne ne le savait ? C'est normal. Au début, ce n'était qu'une rumeur. Mais lorsque je suis née, j'ai appris la vérité. Voici mon histoire.

     

     

    « C'est une fille, Leïna ! Félicitation ! Comment allez vous l'appeler ? »

     

    Le couple se regardait, d'accord pour le prénom dont ils avaient longuement réfléchit. Leïna regarda enfin la sage femme, un sourire aux lèvres, et dit :

     

    « Elle s’appellera Lola. »

     

    ---------------------------------------------------------------

     

    Plusieurs semaines plus tard.

     

    « Comment ça ? Tu me demande d'aller vivre loin de toi ? »

     

    Leïna regardait Masashi avec de gros yeux, ne comprenant pas ce que son mari lui disait pendant qu'elle allaitait sa fille.

     

    « Leïna, ne sois pas stupide et regarde la réalité en face. Ça pourrait être très dangereux pour toi et Lola. Tout ce que je te demande c'est de te mettre en sécurité. Puisque le clan va devoir aménager dans un autre quartier à cause de la destruction du village par le démon à neuf queues, nous seront d'autant plus exposés aux menaces du village. »

    « Mais enfin Masashi, qu'est ce que tu raconte ? Le village n'en n'a absolument pas contre nous. »

    « Si, et justement c'est ce que tu ne vois pas. »

     

    Les deux adultes, assis face à face se regardaient droit dans les yeux.

     

    « Donc tu dis que le village monte quelque chose contre le clan, c'est ça ? »

     

    Masashi se leva et regarda par la porte pour admirer le jardin dehors. Il croisa les bras, l'air sévère, et reprit :

     

    « J'en suis même sur. Et c'est pour ça que je te demande de trouver une maison pour toi et Lola. Je ne veux pas qu'il vous arrive du mal si quoi que ce soit venait à se produire. »

    « Tu me demande d'élever notre enfant sans toi ? C'est ridicule... »

    « Leïna. »

     

    A nouveau, leurs regards se défiaient dans un grand silence. La rousse baissa la tête, les sourcils levés.

     

    « Très bien. Je m'écarterais du quartier avec Lola. Mais je veux que tu nous rende visite fréquemment, au moins pour que ta fille voit à quoi tu ressemble. »

    « Va préparer tes affaires. »

     

    Leïna aménagea près du quartier du clan Nara, seule avec sa fille. La tension entre le village et les Uchiwa ne cessait d'augmenter, et Leïna s'en rendait compte. Masashi venait souvent leur rendre visite comme prévu, il voyait sa fille grandir et était content que sa femme et sa fille purent s'éloigner du quartier Uchiwa.

     

    Leïna marchait en tenant la main à Lola qui avait maintenant 2 ans et demi. Elles se dirigieaient vers le quartier Uchiwa pour rendre visite à Masashi. Leïna frappa à la porte, et quelque secondes après, Masashi ouvra celle-ci.

     

    « Papa !! »

     

    Il réceptionna sa fille dans ses bras, tout heureux, et regarda Leïna, calme, sereine, un sourire tendre sur le visage.

     

    « C'est rare que vous veniez me rendre visite ici. »

    « Je dois te parler, Masashi. »

     

    Ils entraient dans la maison, et s'installaient dans le salon. Lola s'amusait avec sa poupée, derrière sa mère, tandis que Masashi et Leïna se faisaient face, une tasse de thé à la main.

     

    « Je t'écoute. »

    « Masashi... Je suis enceinte. »

     

    Le brun se figea d'un coup et posa sa tasse avant de la faire tomber.

     

    « Tu... »

    « Oui, je suis enceinte. »

    « Et je... »

    « Oui, tu es le père Masashi. »

     

    Ému et n'arrivant pas à se contrôler, il se leva, se pencha vers Leïna, et la prit dans ses bras.

     

    « On va avoir un deuxième enfant... »

    « Oui... »

     

    Lola les regardaient avec des gros yeux, n'ayant jamais vu ses parents si proches. Elle se rapprocha d'eux, et se fraya un passage entre leur bras.

     

    « Tu vas être grande sœur Lola. »

    « Mh ? »

     

     

    « Allé, poussez Leïna ! »

     

    Elle était à deux doigts d'activer son sharingan et de décimer tout le monde sur son passage.

     

    « Il sort, ça y est ! »

    « Courage ma chérie. »

    « Félicitation Leïna ! C'est un petit garçon ! »

     

    Elle amena le bébé dans les bras de sa mère, essoufflée et les larmes aux yeux.

     

    « Comment allez vous l'appeler ? »

     

    Leïna était à bout de souffle, elle était tellement heureuse. Elle caressait la tête de son bébé, les larmes coulaient à présent sur ses joues.

     

    « Menoru. »

     

     

    « Masashi, je vais vraiment commencer à croire que tu es fou. »

    « Leïna, c'est mieux comme ça, crois moi. »

    « C'est surtout pas logique. »

    « Tout le monde sait qu'on a eu un enfant ensemble. Tant que tu peux protéger Lola, moi je protégerais Menoru. »

     

    Elle se leva, la main de Lola dans la sienne et Menoru dans les bras de son père.

     

    « Va le coucher. Nous on rentre. »

     

    Les deux filles sortaient de la maison pendant que Lola faisait des gestes à son père pour lui dire au revoir.

     

    « Maman, pourquoi on habite pas dans la même maison que papa ? »

     

    La rousse baissa la tête et réfléchit un peu avant de lui répondre :

     

    « Papa est très occupé et il préfère vivre seul pour son travail. »

    « Papa travail dans quoi ? »

    « Dans la police ma chérie. »

     

     

    « Masashi, c'est juste impossible. Ça mettrait tout le clan en réel danger. » soupira Fugaku.

    « Non, si le plan est suivi comme il faut, il n'y aura pas de danger. » répondit Masashi.

    « Admettons que cela marche, quel image les Uchiwa auront après ça ? »

    « Ce n'est pas la question, Fugaku. Nous avons des familles à protéger, et la menace du village devient de plus en plus pesant sur notre clan, tout le monde l'a remarqué. »

    « Donc tu serais d'avis de renverser le gouvernement de Konoha, et mettre tout les villageois en danger pour protéger seulement le clan Uchiwa ? »

    « C'est exact. »

    « Et ton plan ? Tu l'as revu ? Il me semble que le moyen utilisé n'est d'autre que la puissance du sharingan. »

    « C'est le plan parfais Fugaku. »

    « Je refuse. C'est trop dangereux et cela mets tous les habitants de Konoha en danger. »

     

    Masashi se leva, ses yeux reflétaient d'une couleur rouge. Il fixa Fugaku avec ses mangekyou, et le défiait du regard.

     

    « Bien. Je n'ai pas besoin de vous pour faire ça. »

     

    Il sortit de la salle, ses pas étaient très bruyants et résonnaient dans les oreilles de tous les membres se trouvant dans la salle.

     

    « Chef, qu'allons-nous faire ? »

    « Mh.. »

     

    Fugaku fronça les sourcils et se frotta le menton.

     

    « J'enverrais deux d'entre vous surveiller Masashi. Il faut l’empêcher de mettre son plan à exécution. »

     

     

    « Regarde Lola, papa et maman parlent. Je suis sur qu'ils vont encore se disputer. »

    « Mais non. Viens jouer avec moi plutôt ! »

    « Oui grande-sœur ! »

     

    Lola regardait vers ses parents, les sourcils froncés.

     

    Qu'est ce qui se passe... ?

     

     

    « Menoru, on y va. »

    « Oui papa ! À bientôt Lola et maman ! »

    « A bientôt. »

     

    Les deux garçons sortaient de la maison. Leïna soupira et s'assit sur une chaise. Lola s'approcha de sa mère et posa sa main sur son épaule.

     

    « Maman, tu peux me parler maintenant. Menoru n'a que 4 ans, mais moi j'ai 8 ans et j'ai éveillé mon sharingan. »

    « Je pense pas que ce soit une bonne idée de t'en parler. »

     

    Lola fronça les sourcils et se dirigea sur la chaise en face de sa mère.

     

    « D'ailleurs je ne sais toujours pas pourquoi on ne vit pas ensemble avec papa. »

     

    Leïna leva son regard vers sa fille et soupira.

     

    « Bien, je vais t'en parler. Tu sais... Le village surveille notre clan depuis déjà un moment. Et ton père voulait nous mettre à l'abri si quelque chose venait à se produire dans notre clan. »

    « Et pourquoi vous vous disputez toujours ? Tu sais que Menoru ne me parle que de ça. »

    « Eh bien... »

     

    Elle baissa à nouveau la tête.

     

    « Ton père a des plans contre le village, mais son patron ne veut pas l'écouter car c'est trop dangereux. »

    « C'est pour ça que vous vous disputez ? »

    « En partie, oui. Car moi même je trouve que c'est trop dangereux. Je ne veux pas que Menoru soit en danger à cause de ton père. »

     

    Lola réfléchit un instant et reprit :

     

    « Mais moi je suis là, Menoru ne sera jamais en danger ! »

     

    Leïna sourit à la remarque de sa fille et se leva pour la prendre dans ses bras.

     

    « Je t'aime tant... »

     

     

    Ma vie n'était pas si mal même si je ne vivais pas sous le même toit que mon père et mon frère. Mes parents continuaient à se disputer. Moi, j'allais à l'académie. Tout allait bien, jusqu'à ce jour...

     

    Lola sortait de l'académie suivit de ses camarades. Aujourd'hui, elle avait décidé de rentre visite à son frère et son père seule. Elle marchait alors qu'il faisait déjà nuit. Derrière, le mignon Sasuke marchait dans la même direction qu'elle. Elle arriva devant la maison de son paternel et frappa. Elle attendait, mais ne reçu aucunes réponses. Elle décida donc d'entrer. Elle déposa ses chaussures et traversa le couloir vide et sombre.

     

    « Papa ? C'est moi, Lola. »

     

    Elle tourna dans un couloir, toujours le silence étouffant. Soudain, un frisson la frappa de la tête aux pieds, alors qu'une ambiance pesante s'invitait.

     

    « Brrh, qu'est ce qu'il se passe... Menoru, tu es la ? »

     

    Elle fronça les sourcils, de moins en moins rassurée. Elle avança vers la chambre de son frère, et sans savoir pourquoi, son cœur se mit à battre de plus en plus vite. Elle attrapa doucement la poignet de la porte, et la fit coulisser, lentement. Le bruit de la porte assaillait les oreilles de la brune. La porte complètement ouverte, elle resta figée devant la scène de sang. Pendant plusieurs secondes, elle resta la, à regarder le corps de son frère baignant dans son sang.

     

    « Me... »

     

    Les larmes vinrent enfin, laissant sa vue se troubler.

     

    « Menoru... »

     

    Ses genoux cédèrent, elle se retrouva assise, les yeux toujours sur le corps inerte de son frère cadet. Soudain, après avoir reprit vaguement conscience, elle vit un papier imbibé de sang. Elle se leva comme elle put, et attrapa le papier. Ses yeux s’agrandirent, tandis que ses sharingan apparurent.

     

    Ceci était ton dernier avertissement, Masashi. J'espère que tu réfléchiras sur ton comportement trop agressif.

     

    Prise de rage, elle froissa le papier, et sortait de la pièce, suffoquant. Elle se remémora la discutions avec sa mère.

     

    « Je ne veux pas que Menoru soit en danger à cause de ton père. »

    « Mais moi je suis là, Menoru ne sera jamais en danger ! »

     

    Suite à ce souvenir, elle sourit, les larmes ravageant ses joues.

     

    « Bien sur, bien sur Lola ! Qu'est ce que tu peux faire de toute façon ?! Ha ha... Ridicule.. Je suis ridicule.. »

     

    Après avoir crié ses mots, elle se tourna vers la chambre de son frère et vit de nouveau le corps de son frère.

     

    « «Jamais en danger»... Jamais... Je suis juste faible... Haha... Ouais... »

     

    Elle rigolait, les larmes toujours présentes.

     

    « C'est juste un cauchemars... Il... IL N'AVAIT QUE 6 ANS !... Je suis tellement minable... »

     

    Elle agrippait ses cheveux avec force, et ses sharingan lui faisaient mal. Elle pensait devenir folle, jusqu'à ce qu'une voix parvienne à ses oreilles.

     

    « Je peux t'aider, si tu le désire. »

     

    Elle leva sa tête vers la voix, en face d'elle. Une silhouette se tenait dans le jardin. On ne percevait que le rouge des ses pupilles.

     

    « Qui es tu.. ? »

    « Bonsoir Lola. Tu peux m'appeler Tobi. »

     

     

    La porte d'entrée s'ouvrit et Leïna regarda sa fille entrer. Elle fut surprise de voir le regard saccagé de sa fille. Elle s'approcha donc d'elle.

     

    « Il s'est passé quelque chose, ma chérie ? »

     

    Le visage toujours baissé, elle dis d'une voix sans émotions :

     

    « Menoru est mort. »

     

    Leïna fixa Lola, choquée par ce qu'elle venait d'entendre.

     

    « Pardon ? Pourquoi tu dis ça, Lola ? Ça va pas ? »

     

    Lola leva enfin le regard vers sa mère, les sharingan actifs, et reprit :

     

    « Ne t'inquiète pas maman. Je tuerais papa. »

     

     

    « Tu veux faire quoi ? »

    « Tuer mon père. »

     

    Elle leva le regard vers l'homme masqué. Malgré le lourd soleil, elle ne vit rien à travers l'unique trou de son masque.

     

    « D'ailleurs, pourquoi tu portes un masque ? »

    « Pour me cacher. »

    « Te cacher de qui ? »

    « Ça n'a pas d'importance. »

     

    Lola fit la moue et croisa les bras.

     

    « Ton père, je peux le tuer si tu veux. »

    « Non. »

     

    L'homme masqué tourna son regard vers la brune.

     

    « Je veux le faire. Ma mère s'est faite attaquée par des membres de l'Anbu à cause de lui, encore. L'idée de nous avoir éloigné de lui n'a pas marché. Tu as pu observer sa réaction quand il a découvert Menoru ? »

    « Il a recouvert son cadavre. »

    « C'est tout ? »

    « Oui. »

    « Il n'est même pas aller se venger ? »

    « Non. »

    « Quel ordure... »

    « Bref, continuons l’entraînement. »

    « Oui. »

     

     

    « Comment tu vas ? »

    « Avec du repos ça va aller. »

    « Tu ne devrais pas rester ici, maman. C'est trop dangereux. »

    « Mais non, l'hôpital est bien surveillé. »

    « Oui. Mais c'est l'Anbu, plus la police qui en a après toi. »

    « Tant que tu vas bien, alors je vais bien. »

     

    Lola regardait sa mère avec un regard neutre. Elle tourna les talons et s’apprêtait à sortir.

     

    « Je te laisse te reposer maman. »

     

     

    « Assassiner tout le clan ? D'où vient cette idée ? »

    « Danzô. »

    « Danzô ? Celui qui a volé le sharingan de Shisui ? »

    « C'est lui. »

    « Et quand est-ce-que cela aura lieu ? »

    « Dans moins d'une semaine. »

     

    Lola avala sa salive et mordit sa lèvre.

     

    « Je ne serait pas prête dans moins d'une semaine... »

    « Tu as déjà beaucoup progressé. »

    « C'est pas assez pour tuer mon père. »

    « Laisse moi t'aider alors. »

    « Non. »

    « Comme tu voudras. »

    « Dis à Itachi de ne pas tuer mes parents, que je m'en occupe. »

     

     

    « Maman.. ? »

    « Oui ma chérie ? »

    « Je dois te parler de quelque chose de... très important... »

    « Mh, je t'écoute »

     

    La rousse cuisinait alors que Lola était assise à table, les poings serrés.

     

    « Non, rien. En faite ce n'est pas si important que ça. »

     

    Leïna leva le regard vers sa fille qui se dirigeait vers la porte d'entrée.

     

    « Où vas-tu ? »

    « J'ai besoin de prendre l'air, j'en ai pas pour longtemps. »

     

    La brune se chaussa et sortit de la maison en soupirant.

     

    « Tu allais lui dire. »

    « Je... C'est ma mère... C'est tout ce qui reste de ma famille... »

     

    Tobi s'approcha de la brune et posa sa main sur son épaule. À travers le trou de son masque, elle aperçut encore ce reflet rouge. Elle baissa le regard, et sans réfléchir, prit le plus grand dans ses bras.

     

    « Je ne veux pas qu'elle meurt. »

    « Allons voir ton père. »

     

     

    Elle marchait dans la grande maison, dans le noir total. La dernière fois qu'elle y avait mit les pieds, elle y avait découvert le corps inconscient de son frère. Aujourd'hui, elle allait faire de même avec le corps de son père. Elle s’arrêta devant la grande silhouette.

     

    « Tu sais qu'avant d'entrer dans une maison, il faut frapper à la porte ? »

    « Il me semble que la dernière fois que je suis venue, tu n'étais pas là. »

    « Pourquoi tu es ici Lola ? Je pense pas que ce soit pour discuter. »

    « Tout le monde en a marre de toi dans le clan. Je vais en finir. »

     

    Le plus grand ricana de façon effrayante, et leva son regard vers sa fille.

     

    « Tu as à peine 10 ans. Qu'est ce que tu compte faire ? »

    « J'ai beaucoup changé, papa. Et c'est quelque chose que tu n'as pas réussit à voir malgré tes mangekyou. »

     

    Le plus grand fonça d'un coup vers la brune et la plaqua au sol. Il l'a tenait fermement par le cou, continuant de rigoler.

     

    « En quoi as-tu changé ? Tu reste qu'une enfant. »

     

    Le corps de la brune disparut. Le plus grand se releva alors que la plus jeune courait vers lui, un kunai à la main. De nouveau, il l'a plaqua au sol et balança son kunai plus loin.

     

    « Pfff, si prévisible... »

     

    Le corps disparut de nouveau, et Masashi commença à s'agacer. Il se leva et regarda derrière lui.

     

    « Allé, montre toi Lola. Tu as peur ? »

    « Je n'ai pas peur. Katon, Gôryûka no jutsu ! (Feu du dragon suprême.) »

     

    Masashi se tourna violemment, surpris que sa fille connaisse une telle technique, et se prit l'attaque de plein face. Le feu brulait la maison, et Lola tomba sur ses genoux.

     

    « C'est... fini... »

     

    Tobi apparut près d'elle et admira l'attaque de la brune.

     

    « Je t'ai dit d'utiliser cette technique qu'en dernier recours. Tu ne l'as maîtrise pas assez bien. »

    « Je m'en fout, c'est terminé. »

    « Non. Ce n'est pas ça qui va le tuer. »

     

    Lola leva son regard vers l'homme masqué, surprise.

     

    « Pourtant il ne l'a pas évité. »

     

    Masashi apparut, les vêtements à moitié brûlés. Il leva difficilement son regard et sourit.

     

    « Je ne pensais pas que tu maîtrisais cette technique... »

    « Je te l'ai dit, j'ai changé. »

    « Toi, qui es tu ? »

    « C'est mon maître. Il m'a entraîné pour que je puisse te tuer. »

    « Haha, entraîné pour me tuer... »

    « Tu n'y arriveras pas. Pas ce soir en tout cas. » souffla l'homme masqué.

    « J'y arriverais ! »

     

    Masashi apparut devant Lola et la projetta contre le mur en pierre du jardin. Il s'attaqua ensuite a Tobi, mais ses attaques lui passaient à travers. Masashi recula alors.

     

    « Qui es-tu, exactement ? »

     

    Tobi s'approcha de Lola, inconsciente, et la porta. Il se tourna ensuite vers Masashi.

     

    « Mh... Qui sait... »

     

    Après cette réponse, il disparut dans un tourbillon. Il apparut dans une foret et se tourna face au jeune.

     

    « Tu peux y aller Itachi. Je te rejoins dans quelques minutes. » dit-il, déposant Lola contre un arbre et disparaissant à nouveau.

     

    Le jeune regarda Lola, puis se dirigea vers le quartier Uchiwa.

     

     

    « Qu'est ce que... Je fais ici... ? »

     

    Lola regardait autour d'elle puis ressenti une forte douleur à la tête. Elle se leva brusquement, se rappelant qu'elle était en train d'affronter son paternel. Elle se rattrapa a un arbre à cause de sa tête qui tournait, et avança rapidement vers le quartier Uchiwa. Arrivant la-bas, elle constata le désastre. Elle fut surprise, mais elle continua son chemin vers sa maison. Elle y entra, et découvrit plus loin le corps de son père, étendu. Elle resta figée avant de voir Tobi arriver. Elle regarda vers lui et constata que ses habits étaient sales et abimés.

     

    « Tu.. Mon père... »

    « Je l'ai tué. Tu n'aurais pas pu. »

    « Je... JE T'AVAIS DIT DE NE PAS LE FAIRE ! »

     

    Elle s'avança et se jeta sur lui, mais passa à travers et tomba au sol. Elle commença à pleurer de colère.

     

    « Pourquoi... »

     

    Tobi s'avança vers elle et s'accroupit. Il l'aida à se redresser et l'a prit dans ses bras. Lola essayait de se calmer.

     

    « Tu devrais aller voir ta mère avant qu'Itachi ne s'en occupe. »

    « Mh... Allons-y. »

     

     

    « Itachi ? Que fais-tu chez moi ? » questionna la rousse.

     

    Le jeune s'approcha d'elle et sorti son épée, les sharingan actifs.

     

    « Lola devait s'en occuper. Mais il me semble qu'elle n'est toujours pas la. »

    « Que dis-tu ? »

     

    Il s'approcha de plus en plus, la rousse fronça alors les sourcils et activa ses sharingan. Lorsque Itachi leva sa lame, Lola intervint en tenant son bras. Le jeune se tourna vers elle.

     

    « Je t'ai dit de me laisser faire. »

     

    Itachi se recula auprès de Tobi alors que Leïna demandait des explications. Lorsqu'elle fut au courant, elle attrapa un kunai et le plaça devant son ventre. Tout sourire et les larmes aux yeux, elle s'approcha de sa fille et lui demanda de tenir le kunai. Lola hésita, regardant sa mère dans les yeux.

     

    « Puisque je peux choisir, je préfère que ce soit toi, Lola. »

    « Maman... »

     

    Lola attrapa doucement le manche du kunai, les yeux rivés sur l'arme.

     

    « Prenez soin de ma filles, s'il vous plaît. »

     

    Voyant que l'homme masqué approuva, elle attrapa la main de sa fille, et enfonça le kunai dans son ventre. Lola ouvrit les yeux de plus en plus, regardant le sang sortir de la bouche de sa mère encore souriante. La brune se mit à pleurer alors que le corps de sa mère était de plus en plus lourds jusqu'à se retrouver dans les bras de sa propre fille. Cette dernière pleurait à sanglot.

     

    Lorsque Lola fut calmée, elle se redressa et s'avança vers Tobi. Itachi était déjà partit. Elle leva la tête vers l'homme masqué.

     

    « Tu ne me tue pas ? »

    « Tu n'as pas entendu ta mère ? Elle nous a demandé de prendre soin de toi. »

     

    Elle fronça les sourcils, les sanglots revenant de nouveau, et se dirigea dans les bras de Tobi.

     

     

    « Donc tu veux que je reste ici ? »

    « Oui. Tu changeras tes cheveux et tes yeux, les gens auront plus de mal à te reconnaître puisque tu es sensé être morte. »

    « Je pourrais juste venir avec toi. »

    « Non. Tu as encore beaucoup à apprendre. Reste ici pendant un temps, et quand tu seras enfin prête, je viendrais te chercher. »

     

    Tobi s'en alla dans un tourbillon, tandis que la rousse se dirigea vers l'académie.

     

     

     

    La suite dans la prochaine fanfiction. Enfin si je me décide à l'écrire.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique